Et si on pensait à la rentrée ?

Pendant qu’une moitié de la France se prélasse sur les plages de sable fin sous un soleil caniculaire et que l’autre se lamente de devoir travailler dans des conditions de chaleur épouvantable (qui entraîne une forte augmentation des ventes de climatiseur, une des pires ennemis de notre chère planète : le bien être n’a pas de prix, si ce n’est celui de la contribution à la destruction de l’environnement !), je me suis intéressée de rentree1prêt à la rentrée scolaire qui va devenir, ne vous en déplaise, imminente, dans le but de vérifier si des efforts étaient faits sur ce point précis de notre vie quotidienne.

Un rapide tour d’horizon sur mon moteur de recherche préféré, avec quelques mots clefs bien sélectionnés, m’a rapidement amené à penser que, si certains se préoccupent vraiment de l’environnement et de l’état dans lequel nous laisserons notre planète à nos enfants, il revient évident que ce concept d’écologie, de durable et d’équitable devient un argument marketing majeur et incontournable, à tel point qu’il devient vraiment difficile de faire la part de choses et de séparer le bon grain de l’ivraie.

Quelles propositions sont sincères ? Telle ou telle offre n’est elle pas simplement un argument de vente ? Comment y voir clair et ne pas cautionner des actions purement commerciales ? J’avoue que tout ceci me laisse un peu perplexe.

Selon moi, tous les moments importants de notre vie doivent être repensés par rapport à une démarche de rentre2développement durable et la rentrée scolaire n’échappe pas à cette règle.

Alors arrive le moment de la décision coincés entre trois paramètres incontournables :

  • La liste de  fourniture surréaliste qui vous a été remise pour la prochaine rentrée,
  • L’envie de votre enfant d’avoir le dernier cartable à la mode ou les cahiers de la marques X pour ne pas « se taper la honte devant ses copains »,
  • Votre désir d’une part de rester fidèle à vos convictions sans exploser le budget qui révèle de plus en plus lourd chaque année !

Equation impossible à résoudre ? J’y reviens dans un prochain article …

Laisser un commentaire