Faut il bannir le sapin de Noel ?

Le sapin de Noël c’est un peu le marronnier du mois de décembre dans la presse verte !!! Les avis divergent; d’un coté les pro pour qui le sapin est indissociable de Noël et les anti pour qui le sapin est une hérésie écologique.

Pour la petite histoire, saviez vous qu’en France, l’arbre de Noël fut introduit à Versailles par Marie Leszcynska, femme de Louis XV en 1738 ?

Mais revenons à nos sapins :6 millions de sapins naturels sont vendus chaque année en France dont 1 million en plastique (je vous laisse deviner l’origine de ces derniers !!!!).   On peut disserter des heures sur les inconvénients et… les inconvénients de l’un ou de l’autre : on sait que le sapin naturel est comme le saumon ou le poulet : il est d’élevage avec un mode de culture intensif, un recours aux pesticides, tandis que la version artificielle est faite de plastique et de métal et arrive tout droit de Chine. Entre la peste et le choléra, on ne sait que choisir.(Je vous épargne le gaspillage consacré à l’illumination de la bête, sa fin de vie tristounette car abandonné de tous sur les trottoirs ou dans les déchetteries).

Il existe des alternatives pour avoir la No coment !conscience tranquille durant cette période de festivités et de réjouissances: la 1ere consiste à louer son sapin. Décoré par thèmes (scintillant, baroques, anges….(!!)) il vous sera livré à la date choisie et une fois la magie de Noël terminé, il retournera encombrer le dépôt du loueur de sapins. Le principe semble avoir séduit nos voisins Suisses et Belges. L’autre solution -et je dois avouer préférer de loin celle ci- consiste à

fabriquer son propre sapin de Noël à partir d’objets de récupération. Et là aucune limite à l’imagination, bien au contraire comme le montrent ceux sélectionnés ici. De véritables oeuvres d’art à réaliser en famille avec 3 fois rien. Convaincus ?

Laisser un commentaire