Le mobilier Eco Design de Yvar-design

Fans de palettes et  des transformations qui en découle, vous pensiez surement avoir tout vu depuis que la toile s’est prise de passion pour ce matériau brut &  bon marché .

J’y consacre régulièrement des articles dés lors que je tombe en amour pour des créations originales. J’ai comme tout le monde ou presque un board dédié sur Pinterest ou je compile toutes les bonnes idées de transformation passant à ma portée (pour un jour prochain).

etagere-murale-en-bois-de-palette

 

J’y ai récemment ajouté les créations de Yvar Design, un jeune tourangeau qui aime faire en sorte que le mobilier sublime un intérieur et lui donne une nouvelle dimension artistique et contemporaine par la conception et l’unicité de chaque élément qui le compose.

La  fibre créatrice qui l’anime à travers les objets du quotidien utilisant principalement du bois récupéré sur chantier, est née en 2013. A la recherche perpétuelle de mobiliers originaux, minimalistes, contemporains, bruts et uniques, l’idée de créer son propre mobilier s’est faite tout naturellement.

etagere-murale-en-bois-de-palette Yvardesign

Toutes ses créations sont au préalable conceptualisées .L’idée doit murir en conjuguant esthétisme et contraintes techniques. La base de toutes ses créations est le bois issu essentiellement de palettes de chantier jetées et non consignées.L’aspect recyclage est une donnée importante pour ce jeune créateur qui aime l’idée même de l’upcycling (donner au bois, une seconde vie, plus belle que la première)

etagere-murale-en-bois-de-palette Yvardesign1

Les planches composant chaque palette sont démontées puis triées pour la plupart. Les clous intacts lors du démontage sont réutilisés durant l’assemblage afin de maximiser le recyclage de la palette.

Le bois par son côté abîmé, vieilli, fendu, déformé ou marqué, apporte un cachet à ses créations déjà empruntes d’histoire avant même leur première utilisation.

table basse en-bois-de-palette Yvardesign2Ces créations sont une vraie réussite avec une esthétique très soignée & contemporaine. Fan absolue je suis ♥♥♥

Pour en savoir plus :www.yvar-design.fr

Stop Think, Make par Domenic Bahmann

Débuter le mois de novembre et accessoirement la semaine avec un peu de poésie me semblait opportun.

Finies les journées ensoleillées, adieu les températures estivales; l’heure est à un retour à la dure normalité …et comme si cela ne suffisait pas les 1eres décorations de Noel ont commencé à faire leur apparition dans certains centres villes.

domenic-bahmann-6

Je ne sais pas si c’est un problème lié à l’âge ou bien à une overdose mais la magie ne Noel ne prend plus chez moi.

Je préfère m’en remettre à un peu de poésie comme évoqué plus haut et ça tombe bien car j’en ai trouvé à travers le travail d’un artiste australien, Domenic Bahmann.

Domenic Bahmann

Domenic Bahmann1

Doué d’une imagination débordante, il n’a pas son pareil pour ré interpréter les objets du quotidien. Avec beaucoup de gout et d’humour, il transforme et imagine une autre vie aux objets qui l’entourent.

Domenic Bahmann3

Domenic Bahmann4

On se met à regarder différemment autour de nous. On se prend au jeu et on se met nous aussi à vouloir raconter une histoire avec un objet sorti de son cadre habituel.

Domenic Bahmann5

Domenic Bahmann2

Pour découvrir toutes ses créations, suivez la page Instagram de Domenic Bahmann.  Il possède également un site internet au nom sans équivoque :StopThinkMake

 

Filomen : le Design au naturel

Petite escale dans le Lubéron pour démarrer cette nouvelle semaine afin d’aller à la rencontre d’une bien jolie maison d’édition dirigée par Angèle Resta et Marie-Laure Autheville. Filomen. Amies dans la vie, Angèle et Marie Laure ont en commun l’envie de rendre hommage au travail artisanal et à la nature, leur principale source d’inspiration.

Offrir des objets simples, beaux, intemporels, responsables, utiles et qui répondent à un réel besoin.telle est la philosophie de Filomen.

Tous les objets fabriqués en France, en série limitée à partir de matières naturelles recyclées et/ou recyclables.L’objectif avoué de Filomen est de  produire localement des objets dont les matériaux soient le plus naturels et/ou le moins transformés possible.

coquetier-bois-filomen-ghost-egg-ecodesign-

Vase-FilomenLe bois -issu des forêts gérées durablement-est naturellement très présent dans les créations, tout comme le liège issu du recyclage de bouchons, le verre recyclé ou bien encore la porcelaine de Limoges.

Parmi nos gros coups de coeur, il y a les planches à découper Meuh et Chataigne, (enfin des planches styléees…) le très beau vase Ghianda fabriqué par un souffleur de verre, l’organiseur Metalowood en bois de hêtre et en aluminium laqué ou bien encore le coquetier fantôme Ghost Egg.(les enfants vont adorer manger des oeufs à la coque !)

planche a decouper filomen

Filomen tabouret disco

Des objets utiles, au design très soigné et respectueux de la nature et de l’homme, c’est vraiment ce qui caractérise Filomen, une maison d’édition avec de vraies convictions et ça fait vraiment plaisir à voir.

Présent au salon Made In France à Paris Versailles du 14 au 16 novembre prochain, vous pourrez retrouver tous les produits présents sur la boutique en ligne et  vous pourrez même bénéficier d’une remise exceptionnelle pour tout achat sur place.

www.filomen.com

Petit Espace et Grande Idée

Ce que j’aime avec internet c’est le lot de belles surprises que l’on peut être amené à avoir lors d’errances divagatoires ( néologisme volontaire ;-)   )

Ce fut le cas cette semaine à 2 reprises. Je vous reparlerai de la 1ere la semaine prochaine.Aujourd’hui je vais m’attarder sur un couple d’architectes brésiliens résidant à Sao Paulo.Dans cette grande mégalopole -la plus grande ville du Brésil- qui est également la plus peuplée, le mètre carré coute très très cher.

Paula Sertório & Victor PaixãoCe jeune couple a pourtant franchi un grand pas et décidé d’acheter son 1er appartement. 70m2 pas plus pas moins.Le dilemme quand on est un couple d’architecte est de savoir comment gérer l’espace.

Ce fut très simple en définitive; tous les deux étaient d’accord sur l’idée d’avoir un grand espace de vie et surtout pas de cloisons en dur.

Pour créer un peu d’intimité entre le salon et la chambre à coucher ils ont eu cette géniale idée d’empiler des caisses en plastiques rouges les unes sur les autres en prenant soin de les positionner de façon à ce qu’elles fassent non seulement office de cloison mais également de rangement d’un coté comme de l’autre.

Paula Sertório & Victor PaixãoPaula Sertório & Victor Paixão

Paula Sertório & Victor PaixãoLe résultat est vraiment incroyable, original, simple à réaliser et finalement peu onéreux. On peut imaginer récupérer des caisses dans un débit de boissons quelconque pour reproduire cela à la maison. Affaire à suivre…

Pour en savoir plus sur le travail de Paula Sertorio et Victor Paixao , n’hésitez pas à aller voir leur site ici