Pause

Après une année chargée, mais très intéressante ne serait-ce que par les nouveaux contacts, les nouvelles clientes et les nouveaux produits, nous allons appuyer sur pause.
Vacances
Le temps de se ressourcer et de faire le plein d’énergie pour repartir de plus belle d’ici 15 jours.
Si notre corps est en vacances, notre esprit continue de fonctionner : le but étant de coller en permanence à vos attentes, nous reviendrons avec de nouveaux produits, de nouvelles formes, de nouvelles idées.
Toutes les commandes passées pendant ces 15 jours seront mises en expédition dès le lundi 28 Août et livrées dans la même semaine.
See you …..

Le Recyclage version Mash Up

Mash up ? Courant en musique, l’idée consiste à mixer ensemble 2 ou 3  morceaux qui de prime abord tout oppose pour n’en faire plus qu’un au final.

L’artiste allemand Martin Roller s’est emparé de l’idée pour créer une série d’objets mixant recyclage et créativité. De ses déambulations dans les rues de Berlin, il a ramené chez lui tout un tas d’objets abandonnés sur le trottoir.

Objets du quotidien qui sous ses mains d’artistes deviennent des oeuvres insolites & décalées.

 martin-roller-mashupsmartin-roller-mashups3  martin-roller-mashups1 martin-roller-mashups4martin-roller-mashups5martin-roller-mashups6martin-roller-mashups7martin-roller-mashups8Une série d’objets hybrides inutiles,donc indispensables comme disait Jérôme Bonaldi avec un special big up pour la charentaise de cow boy.

Pour en savoir plus sur cet artiste, cliquez ici

Série Limitée LOUISE : le Torchon made in France

Autrefois morceau de toile grossière, le torchon s’affiche aujourd’hui fièrement dans la cuisine comme un véritable objet de décoration.

La jeune marque Série Limitée Louise s’est emparé de cet allié indispensable de la cuisine et propose une série de torchons tous plus jolis les uns que les autres. (gros gros coup de ♥ )

Torchons Serie Limitée LOUISE OmarSérigraphiés d’illustrations ou de photographies anciennes qui racontent une histoire, les torchons Série Limitée LOUISE sont confectionnés avec des matières naturelles et durables : du lin lavé fabriqué en France & des encres à l’eau non toxique.

Torchons Serie Limitée LOUISE

Torchons Série Limitée LOUISETorchon Série Limitée LOUISE
Elaborés comme on prépare un repas de famille, les torchons Série limitée LOUISE nous redonnent un goût d’antan.
Marcel, Les Bouchers, Omar, Planche Ancienne…sont les noms de ces très beaux torchons qui bientôt seront rejoints par des serviettes de table, des tabliers….
Torchon série Limitée LOUISE
La marque qui est déjà présente aux Etats Unis, au Japon et en Australie (si ça c’est pas un gage de qualité …!) est en train de finaliser une boutique en ligne qui sera prête fin octobre; en attendant, vous pouvez vous connecter sur le site qui lui existe déjà :serielimiteelouise.com et prendre contact avec Louise pour toute commande -en attendant l’ouverture du eshop fin octobre, vous avez bien noté la date n’est ce pas ?

 

Pourritures Terrestres !

Bercée -mentalement…il a bien fallu rentrer !!-par le ronron de l’air non conditionné, j’ai eu envie pour démarrer cette nouvelle rentrée de revenir sur Klaus Pichler, photographe viennois découvert cet été lors de mes lectures.

Klaus Pichler-pourritures terrestres3Alarmé par les quantités de nourriture gaspillée à travers le monde : un peu plus de 1,3 milliard de tonnes chaque année soit un tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine -tandis que plus de 925 millions de personnes dans le monde sont menacées par la famine -(en France rappelons le c’est 20 Kgs de déchets par an et par habitant qui sont ainsi perdus dont 7 kg de produits non consommés et encore emballés !!) l’artiste a décidé de prendre son appareil photo de pélerin afin de dénoncer ce gaspillage monumental.

One third  - a project on food wasteIl en est résulté une série de clichés intitulée « One Third » (un tiers donc, allusion au tiers des aliments perdus chaque année dans le monde. CQFD), sorte de natures mortes (au sens propre et figuré pour le coup) de produits en décomposition avancée. Les photos sont mises en scène de façon très artistique -le contraste est saisissant- de façon à nous bousculer nous obligeant par la même à réfléchir à notre propre attitude en tant que consommateur.

One third  - a project on food wasteKlaus Pichler-pourritures terrestres2Klaus Pichler-pourritures terrestres4Klaus Pichler-pourritures terrestres5One third  - a project on food wastePour chaque cliché Klaus Pichler décrit par le menu le produit en question : lieu de production, date de récolte, le mode de transport utilisé, l’empreinte carbone du produit (…) son prix de vente.

Il y a plus de 50 clichés à découvrir sur son site tous plus beaux ? en tout cas des clichés qui interpellent.

Pour la petite histoire toutes les photos ont été faites chez lui et il admet que ce ne fut pas toujours chose simple d’attendre le moment de putréfaction idéal car odeurs et bestioles se sont bien évidemment invités à la fète.

Son travail est à découvrir ici: www.kpic.at