French Letter: des préservatifs écologiques !

Le  préservatif est le seul moyen efficace aujourd’hui pour se protéger des french-letter-marque-anglaise-de-preservatifs-ecologiques-1infections sexuellement transmissibles. Si les premiers préservatifs étaient  de simples  boyaux de mouton ou  de vessies de porc (bon d’accord, c’était il y a 3000 ans avant J.C !!) le latex est désormais le matériau officiel du préservatif et celui ci est rarement d’origine naturel. Donc il n’est pas biodégradable !

french-letter-marque-anglaise-de-preservatifs-ecologiques-4On estime à 4 milliards le nombre de préservatifs fabriqués dans le monde chaque année…(je ne parle même pas de l’emballage ici ). Fort de se constat Martyn Buckley de la société anglaise French Letter a eu l’idée de proposer aux consommateurs un produit plus responsable et écologique, entièrement en latex naturel et issu d’une filière de production de caoutchouc naturel équitable, située en Asie du Sud et labellisée Fair Deal Trading (ce qui garantie un french-letter-marque-anglaise-de-preservatifs-ecologiques-2environnement de travail sain et sûr pour les travailleurs et une juste rémunération).

Une attention a également été accordée à l’emballage: pochette en carton recyclable et packaging qui fait plus penser à des sachets de thé qu’à des préservatifs.

Pour se les procurer, il suffit d’aller sur le site French Letter où pour 8.99 £ (site en anglais ) vous pourrez vous procurer des préservatifs aux noms évocateurs mais surtout des préservatifs fabriqués en Allemagne, conformes aux normes CE et écologiques.


Chaise Parupu: la réponse environnementale du design?

La 48ème édition du Salon International du meuble vient de se terminer à  Milan il y a peu. Effet crise ou pas, un retour à l’essentiel semble s’être dégagé du coté des designers cette année : couleurs sobres, recyclage de matériaux, vegetal-vitra-bouroullec-10utilisation du bois, de  laine tricotée.  Les frères Bouroullec ont sans aucun doute été inspirés par cette tendance puisqu’une de leur création présentée lors du Salon et appelée « Vegetal » avait pour idée de départ une chaise qui pousse comme une plante….

Mais l’objet qui a fait l’unanimité dans ce contexte de green design, est sans aucun doute la chaise Parupu.461

Une chaise pour enfant, entièrement biodégradable mais résistante, imperméable et réalisée à partir de pulpe de papier et de bio-plastique à base d‘amidon de maïs.

Fruit de la collaboration entre un groupe Suédois Södra, un des leader mondiaux de la pâte à papier, et des designers Claesson Koivisto Rune, cette chaise déclinée en plusieurs coloris  devrait être produite dans quelques mois et vendue environ 25 €.

Parupu, nom étrange qui en japonais veut dire pâte à papier pour la petite histoire.