Les vernis eco trendy de Kure Bazaar

J’ai toujours considéré le vernis à ongle comme l’accessoire mode qui fait toute la différence. C’est LA touche de féminité supplémentaire. Pourtant le nouvel ami de la femme revient de loin. Pendant de très nombreuses années (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ….) cet artifice esthétique n’était quasiment réservé qu’aux mariages et aux réveillons et il fallait le plus souvent se contenter d’une seule couleur : le rouge pour une touche d’élégance discrète et raffinée.

vernis à ongleAujourd’hui ? Aujourd’hui le vernis à ongle est devenu une petite pièce de luxe accessible au plus grand nombre .Un mini format à un petit prix ce qui fait de lui en période de crise, un produit à faible potentiel de culpabilité !

Il se dit que les ongles ont remplacé la bouche niveau cote beauté. En 2012 en France il s’est vendu plus de 10 millions de flacons. Mais et oui il y a un mais, derrière ce it accessoire se cache des composants chimiques toxiques en nombre important : résine, solvants, agents plastifiants, pigments d’aluminium…le prix d’une tenue impeccable et de belles couleurs parait il.

Kure Bazaar

Kartika, la créatrice de Kure Bazaar (la marque de vernis eco trendy qui monte, qui monte) a eu envie alors qu’elle était enceinte de se pencher sérieusement sur le sujet. Imaginer un vernis non toxique, contenant moins de substances chimiques mais sans rien sacrifier à la couleur, à la tenue, ni même à la brillance tel était le défi fixé.

S’appuyant sur une équipe performante le challenge fut relevé haut la main : une formule à 85 % d’origine naturelle (pulpe de bois, coton, maïs, pomme de terre et blé), et sans aucun compromis qualitatif, le vernis Kure Bazaar offre toutes les qualités d’un grand vernis.

Vernis_a_Ongles_Kure_Bazaar

On adore l’absence de l’odeur caractéristique des vernis, le grand choix de couleurs proposées ( de nouvelles collections sont régulièrement proposées) le coté ultra allégé en produits chimiques et le flacon hyper élégant (ça compte quand même !)

Pour en savoir plus : Kure Bazaar