Les Trophées de l’Ecologie-1ere Edition

On approche de la saison des remises de prix et c’est tout naturellement dans cette esprit qu’est organisée la 1ere édition des Trophées de l’Ecologie, présentée par Guillaume Durand le 20 juin prochain. Plusieurs prix y seront décernés : la meilleure voiture écolo, le meilleur producteur de vin bio, les meilleures actus Green…..

 

Le Peech de présentation:
« La vague verte a touché toutes les strates de la population ; le débat a dépassé les frontières générationnelles, économiques, sociales, publiques et privées.
Chacun d’entre nous est amené, et parfois contraint, à remettre en question ses habitudes, ses savoir-faire, ses croyances pour devenir chaque jour un peu plus « consom ’acteur ». Ainsi, les Trophées de l’écologie, évènement d’envergure, a pour ambition de toucher le plus grand nombre afin d’encourager et guider les bonnes pratiques de consommation écologique.
Les Trophées de l’écologie, pour qui ?
Les familles : à la recherche d’une écologie plaisir.
Les plus jeunes : aventuriers d’une écologie loisir.
Les ados et les étudiants : en attente d’un projet écologique qui les mobilise et les fasse rêver
Les jeunes actifs : incarnations d’une “glam écologie” novatrice.
Les décideurs : une envie d’agir qui doit être incitée et encouragée.
Les médias : en attente d’une autre image de l’écologie.
Les Trophées de l‘écologie, pourquoi ?
Pour offrir au grand public à la fois des solutions concrètes et une part de rêve qui lui donne envie d’agir.
Pour faire connaître et promouvoir les produits écologiques nominés.
Pour révéler et encourager les pionniers qui tirent le marché.
Pour conforter l’empathie avec les entreprises “éco responsables”.
Pour encourager des nouvelles pratiques de consommation.
Pour mettre l’écologie à la une de l’actualité en amont, pendant et en aval de la cérémonie.
Pour initier un nouveau positionnement de l’écologie.
Pour affirmer l’ancrage économique des produits écologiques.
Pour contribuer à l’influence des enjeux écologiques auprès des leaders d’opinion et des décideurs.
Pour casser avec les codes classiques d’une écologie mal comprise. »

Je ne sais trop quoi penser de cette manifestation dont les objectifs sont de récompenser les plus belles innovations écologiques…le mieux c’est encore de vous faire votre propre idée en allant voir le site :Les Trophées de l’Ecologie

 

Peindre et décorer au naturel, tome 2

Après le succès de Peindre au naturel, tome 1 ( + de 10 000 exemplaires vendus), Nathalie Boisseau continue de développer son thème de prédilection la peinture et ses effets décoratifs dans ce tome 2. Tout en donnant encore plus de clés que dans le précédent ouvrage pour mieux comprendre et réaliser des peintures au naturel, ce nouvel opus permet d’acquérir d’autres 

techniques pour réussir des effets déco des plus réussis (chapitre Patines et Glacis par exemple). On retrouve donc avec bonheur plus de 40 recettes simples à réaliser. Elaborées à partir d’ingrédients d’origine naturelle, très économiques, elles permettent d’embellir son intérieur en préservant environnement, santé, et porte-monnaie.

Au sommaire :

Le livre présente tous les produits naturels à connaître en décoration : charges, liants, dilluants, pigments. Où les trouver, en quelle quantité les acheter . Astuces et bons plans pour se fournir.

Beaucoup d’ingrédients proviennent de la cuisine : lait, oeuf, bière, huile, farine, yaourt. Naturels et économiques, ces produits étaient très utilisés avant les années 1940 par tous les peintres décorateurs.

Les recettes déco écolo permettent de réaliser :
- des enduits avec de la terre, à la chaux, au sable, au plâtre, etc.
- des peintures à la colle de farine, à la craie, à l’argile, etc.
- des patines à la cendre, à l’essence d’ecorces d’agrumes, au bleu de pastel, à l’oeuf, etc.
- des finitions à la bière, au brou de noix, au yaourt, au blanc broyé, etc.
- des glacis au vernis, à l’huile de lin, etc.

Paru le 29 avril 2011 (vendu 13.50 €)

Festival de la Photo Peuples et Nature 2009

Situé en Bretagne, entre Rennes et Redon se situe La Gacilly, charmant petit bourg de 2300 habitants, dont le nom évoque traditionnellement celui d’Yves Rocher, responsable de l’entreprise éponyme.a2009fiorio2
Si je vous parle de ce lieu ici c’est aussi en relation avec Mr Rocher, mais Jacques cette fois ci : homme passionné d’art photographique et entrepreneur particulièrement attentif à la protection de la nature,  il a créé en 2004 le Festival Photo Peuples et nature, ouvert à tous et entièrement gratuit.
Ce Festival va une nouvelle fois, pour sa 6éme édition,transformer le village breton de La Gacilly en véritable galerie d’art en plein air. 200 clichés grand format sur les peuples et la nature y seront présentés sans interruption pendant quatre mois, du 5 juin au 30 septembre 2009.

Le Festival Photo Peuples et Nature de La Gacilly est un événement culturel local, national et international. Le sens profond de ce Festival est de parler à toutes et tous de l’état de notre planète et de continuer à donner gratuitement accès à la culture, souligne Jacques Rocher, son créateur.
d20092d2009383