Ce que la mer rejète

Une ballade le long de la mer en ce week end ensoleillé aurait du me réjouir au plus haut point mais ce ne fut pourtant pas le cas.

Trop de détritus échoués  après avoir parcouru je ne sais combien de kilomètres . La mer opère son nettoyage et arrive de temps en temps à se débarrasser de ce que l’homme y jette.

 

rubbish_rainbows

Liz Jones, une artiste australienne, sans doute consternée elle aussi par ce triste spectacle a pourtant décidé de ne pas se laisser envahir par un sentiment d’impuissance. Armée de sacs elle s’est mise à ramasser tout ce qu’elle était amenée à croiser lors de ses ballades matinales.Elle a amassé des quantités incroyables d’objets de tout poil en plastic qu’elle triait par couleur une fois à la maison.

 

Liz JonesLiz Jones1Liz Jones2

Son âme d’artiste a fait le reste : des compositions qui rendent presque beau le pas beau !! Au travers de ses « tableaux », Liz Jones a voulu aussi montrer l’omniprésence du plastique dans l’environnement naturel.

 

Liz Jones4Liz Jones5

Surfrider organise régulièrement au nettoyage des plages; retrouvez les Initiatives Océanes sur leur site, ici. Rien ne vous empêche non plus de le faire de manière individuelle et de vous lancer ensuite dans des créations artistiques après tout ?!

 

 

 

Comment recycler son portable ?

Qui n’a pas dans un placard au fond de son garage un « vieux » portable plein de poussière qui attend sagement que quelqu’un se décide à le rapporter dans un point de collecte ?MOBILES2

Selon une étude 2008 de TNS Sofres pour l’association française des opérateurs mobiles, seulement 9 % d’entre nous recycleraient sonancien appareil, 27 % les donnent à un proche, 6 % les jettent (vous lisez bien !!) et 42 % les rangent dans le fameux tiroir (l’enquête ne précise pas lequel !!).

Un téléphone portable est composé principalement de matière plastique. Il contient également de petites quantités de métaux précieux (or, argent…) ainsi que des métaux de base (cuivre, métaux ferreux…) qui peuvent être récupérés. Les batteries peuvent contenir des substances comme le cadmium ou le lithium à traiter de manière adapté.  Le portable c’est un peu comme  dans le cochon, tout est bon…. à recycler : les accessoires, le chargeur….bref un véritable arsenal qu’il est préférable de remettre entre des mains expertes.

Mains expertes que l’on trouve dans toutes les boutiques de téléphonie (chaque magasin peut reprendre votre téléphone quelque soit votre opérateur, avec ou sans batterie) .

tel

A partir du 18 janvier prochain Bouygues Telecom lance un nouveau service global qui permettra aux propriétaires de portables usagés d’obtenir en ligne (www.bouyguestelecom.fr) une estimation du prix de leur mobile (la valorisation pouvant aller jusqu’à plusieurs dizaines d’euros en fonction du modèle, de son état et de son ancienneté : un Samsung U600 peut être racheté 22 euros tandis qu’un Nokia 6300 peut lui atteindre les 40 euros);une fois l’estimation effectuée Bouygues propose à l’internaute de retourner son téléphone soit à l’aide d’un bordereau pré affranchi, soit d’une enveloppe envoyée gratuitement également pré affranchie. A partir du mois d’avril, en contre partie du téléphone il sera possible de reverser la compensation financière à  l’association Surfrider Foundation Europe , association à but non lucrative qui oeuvre pour la sauvegarde du littoral et de l’océan ou bien d’obtenir un bon d’achat du montant de la valeur du téléphone ou bien encore une remise sur sa facture pour les clients du groupe.Les téléphones collectés finiront dépecés (avec 5 téléphones il est possible d’en fabriquer un neuf) et revendus à petit prix sur des marchés émergents.

Plus rapide que Bouygues dans la mise en place d’une plateforme internet intégralement dédiée au marché du mobile de seconde main : Mobilorama. En place depuis peu, ce site rachète déjà nos portables dont nous ne voulons plus ; quid de la marche à suivre :

1-Je découvre la valeur de mon mobile. Je recherche mon mobile par marque et/ou par modèle. Je découvre la valeur de mon mobile en fonction de son état en indiquant son numéro IMEI. Je choisis mon de paiement (virement bancaire ou don à «Médecins du Monde». Je m’enregistre et confirme mon ordre de vente.

2-J’envoie mon mobile. Je choisis mon mode d’envoi : Soit, j’utilise l’étiquette prépayée mise gratuitement à ma disposition en fin de parcours, soit, j’organise moi même mon envoi et glisse mon bon de cession dans l’enveloppe. Je prends soin d’utiliser une enveloppe à bulles pour envoyer mon mobile. Je poste l’enveloppe dans n’importe quelle boite postale.

3-Je reçois mon argent : après réception de mon mobile, Mobilorama vérifie la conformité de mon mobile et de son état puis m’adresse un mail de confirmation de réception de mon mobile.10 jours après la réception de mon mobile et on me vire l’argent sur mon compte à moins que je ne décide d’en faire don à Médecins du Monde.

Easy en somme. En février de cette année il sera également possible d’acheter en ligne les téléphones remis en état dans un respect environnemental et sécurisé. Pour en savoir plus: www.mobilorama.com