Définition et Objectifs

Définition & Objectifs

Le commerce équitable est très encadré. Basé sur cinq grands critères, il garantit avant tout aux ouvriers et aux producteurs un contrat de travail et un salaire décent en fonction de leurs besoins et ceux de leurs familles. Ce sont les coopératives qui définissent le prix de vente des produits à l’export, afin d’assurer le paiement de la main-d’œuvre.

Le circuit de distribution et l’importation des produits se fait le plus directement possible, ce qui évite un surcoût du produit à la vente.

Le travail des enfants et toute forme d’esclavage sont bannis ; les procédés de fabrication doivent respecter les méthodes traditionnelles pour garantir la qualité des produits et le respect de l’environnement.

L’article 23 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 édicte que « quiconque travaille a droit à une rémunération équitable lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine ». C’est ce droit fondamental que le commerce équitable entend restaurer. « Le commerce équitable est un partenariat commercial qui vise un développement durable pour les producteurs exclus ou désavantagés. Il cherche à réaliser cela en proposant de meilleures conditions commerciales [aux producteurs], en éduquant [les consommateurs] pour provoquer une prise de conscience. »

Ses trois principes fondamentaux sont :

  • la fixation d’un prix « juste » avec les producteurs ;
  • le développement des filières les plus courtes possibles pour éviter les intermédiaires ;
  • le préfinancement des commandes.

En misant sur une relation commerciale stable, le commerce équitable favorise des échanges moins déséquilibrés, plus justes, bref plus humains.

Bien que de nombreuses définitions existent, toutes s’accordent sur les principes fondamentaux qui sous-tendent le concept du commerce équitable. En octobre 2001, le réseau informel « FINE » (FINE regroupe les organisations suivantes du Commerce équitable : EFTA (European Fair Trade Association ; « Club » composé exclusivement d’organisations importatrices du Commerce équitable), a formulé une définition unique du commerce équitable, acceptée par tous les acteurs du mouvement :

« Le Commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial.
Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète.
Les organisations du Commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel . Cliquez ici pour une définition plus complète.

L’essence du Commerce équitable est de :

  • travailler délibérément avec des producteurs et des travailleurs marginalisés afin de les aider à passer d’une position de vulnérabilité à la sécurité et à l’autosuffisance économique ;
  • donner plus de poids aux producteurs et aux travailleurs en tant que parties prenantes de leurs organisations ;
  • jouer activement un plus grand rôle dans l’arène mondiale pour parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. »

Même si cette définition est communément admise, reprise dans différents documents officiels, notamment par la Commission européenne dans une communication de la Commission au Conseil sur le « commerce équitable », il n’en reste pas moins que ce type de commerce n’est pas reconnu légalement, juridiquement.

Et comme une explication visuelle vaut souvent mieux que le plus long des discours, nous vous proposons une vidéo qui permet de mieux comprendre les tenants et aboutissants du commerce équitable

Pour vous le commerce équitable qu’est ce que c’est ?

Ainsi commence cette vidéo qui se veut explicative sur tous les points du phénomène.
On en ressort plus intelligent !

Commerce équitable et économie solidaire sont des concepts synonymes. L’économie solidaire est une notion complexe qui recouvre des aspects très divers – politiques, philosophiques, psychologiques… – et, à ce titre, est particulièrement difficile à définir. D’autant qu’il n’existe pas de liste consensuelle des pratiques socio-économiques relevant de ce type d’activité. La construction d’un concept d’économie solidaire passe alors par l’utilisation de nouveaux outils ainsi que par l’étude précise des organisations qui relèvent ou qui prétendent relever de cette économie. Cliquez ici pour une définition plus complète.

Le travail des enfants : Les années quatre-vingt et quatre-vingt-dix ont été marquées par l’éveil de la société civile au travail des enfants, à une époque où le monde prenait plus largement conscience que l’exploitation de la main-d’oeuvre du tiers-monde était une des conditions de la globalisation de l’économie. Cliquez ici pour une définition plus complète.