Equitable en Europe

Europe

Les perspectives de progression sont en effet gigantesques, si l’on se compare à nos voisins : alors que la dépense moyenne en produits équitables s’élevait en 2002 à environ 0,60 euros par an, le consommateur suisse dépensait dans le même temps 14 euros et le consommateur hollandais 2,88 euros. En Suisse, la part de marché des bananes équitables a atteint 20% en 2002, et serait proche de 50% en 2004.

 

Les principaux acteurs du secteur estiment qu’environ un million de familles de producteurs dans le monde, soit plus de six millions de personnes au total, bénéficient du commerce équitable (Afrique, Asie, Amérique latine). Les consommateurs de 19 pays du Nord participent à l’aventure, qui bénéficie à 46 pays du Sud.

Dans le monde en 2007, les consommateurs ont dépensé plus de 2.3 milliards d’euros pour des produits certifiés Fairtrade (FLO), soit une augmentation de 47% par rapport à l’année précédente.
Les ventes sur les marchés les plus importants, à savoir l’Angleterre et les Etats-Unis, ont augmenté respectivement de 72 et 46%. Les marchés où la croissance a été la plus forte sont la Suède et la Norvège, avec des augmentations respectives de 166 et 110 %. En Belgique, les ventes sont passées de 28 à 35 millions d’euros, soit une augmentation de 25% entre 2006 et 2007.

AU ROYAUME UNI
La plus grande chaîne de supermarchés du pays, Tesco, et ses rivales Sainsbury’s et Marks and Spencer, garnissent de plus en plus leurs étagères avec de tels produits, alimentaires, mais aussi vestimentaires, comme les chaussettes ou les tee-shirts.
La chaîne de supermarchés Sainsbury’s, la troisième chaîne de supermarchés du pays a annoncé, en décembre 2006, la conversion à 100% de ses rayons de bananes en bananes certifiées Fair Trade. Elle vend également les premiers petits pots pour bébés « équitables », à base de banane et purée de mangue.
Marks & Spencer a répondu à la demande de ses clients en faveur de produits éthiques en convertissant tout son thé et son café au commerce équitable en avril 2006.
La compagnie ferroviaire Virgin Trains, qui opère dans l’ouest du pays, une des entités du groupe Virgin du milliardaire Richard Branson, a de son côté annoncé que les boissons chaudes vendues aux voyageurs seraient désormais uniquement « commerce équitable ».

Tout le sucre vendu au Royaume-Uni par Tate & Lyle, premier producteur européen de sucre de canne raffiné, portera le label Fairtrade dès 2009. Il s’agira de la plus importante certification Fairtrade du pays.
La plus importante société de restauration collective du Royaume-Uni, Compass Group, a annoncé qu’à partir de mai 2008, toutes ses bananes seraient des bananes équitables (Fairtrade). L’année dernière, Compass a vendu environ 1565 tonnes de bananes, dont pratiquement la moitié (45%) étaient équitables. La société s’attend à vendre à peu près le même volume en 2008.

EN ALLEMAGNE

Les magasins Lidl proposent en Allemagne, depuis le mois de juin 2006 un assortiment de produits équitables à leurs clients. Lidl distribue sous la marque Fairglobe toute une série de produits »responsables ». Il s’agira en premier lieu de cafés (bio et soluble), de bananes et miel biologiques, de jus d’orange, de chocolat et de sucre de canne. Les prix de ces produits sont quelque peu supérieurs à ceux des produits de l’assortiment traditionnel. Lidl collabore avec le label Transfair (l’équivalent de Max Havelaar en Allemagne). Ensemble, ils organisent différentes actions pour mettre en avant ces produits.
Le fabricant de chocolat Ritter Sport se prépare à lancer du chocolat équitable, s’approvisionnant en cacao auprès de cultivateurs du Nicaragua.

EN IRLANDE

Selon Fairtrade Mark Ireland, (équivallent de Max Havelaar en Irlande), les ventes de produits équitables labellisés ont augmenté de 101% en 2007, pour passer de 11,6 millions d’euros en 2006 à23,3 millions en 2007.
Insomnia Coffee Company annonçait en septembre 2006 que tout le café proposé dans ses points de vente serait cent pour cent certifié Fair Trade.49

EN ESTONIE

Le label « Fair Trade » (commerce équitable) a été officiellement lancé en Estonie en mai 2007.
L’Estonie devient ainsi le premier pays balte à offrir des produits certifiés « équitables ». Des produits comme du café, du thé, du sucre, des fruits et du vin sont disponibles dans un des magasins d’alimentation centrale de Tallinn, Kaubamaja, et quelques magasins spécialisés.