Pour un commerce juste : La Route du café, des Yungas à la Bretagne | Le commerce équitable

Pour un commerce juste : La Route du café, des Yungas à la Bretagne

Derrière ce titre se cache un  livre paru tout récemment et qui retrace l’histoire de 3 bretons :Guy Durand, alors président de Max Havelaar France,Olivier Bernadas, gérant de la jeune société Lobodis, et Yves Thébault, directeur du Centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne.qui contre vents et marées  se sont lancés en 1993 dans l’aventure du commerce équitable.Route_du_cafe.Couverture_s

Leur défi : proposer un café de qualité, certifié biologique, acheté au juste prix aux petits producteurs, transformé en France par des ouvriers en situation de handicap.
Tugdual Ruellan, journaliste, et Bernard Bruel, enseignant, nous entraînent sur la Route du café bolivien, depuis les Yungas jusqu’en Bretagne en passant par le Port du Havre. Route dangereuse mais route de tous les espoirs. Ils se font
porte-parole des producteurs. Ils nous racontent l’histoire de ces compagnons et coopérateurs qui ont pu, grâce à un commerce juste, améliorer leurs conditions de vie et retrouver la fierté de leur travail.

Éditions Rives d’Arz – Collection Routes Solidaires – Prix de vente 19,50 €
CONTACTS : Bernard Bruel : 06 08 05 34 35– Tugdual Ruellan : 02 99 91 33 16

Disponible sur www.rivesdarz.fr

Une réflexion au sujet de « Pour un commerce juste : La Route du café, des Yungas à la Bretagne »

  1. Venue exceptionnelle de l’ambassadrice de Bolivie en Bretagne le 21 octobre 2010

    A l’occasion de la parution du livre « Pour un commerce juste – La route du café, des Yungas à la Bolivie » de Tugdual Ruellan et Bernard Bruel (éditions Rives d’Arz)
    Venue exceptionnelle en Bretagne de Luzmila Carpio Sangüeza, Ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France, et de Nelson Tovar Veizaga, de la coopérative Villa Oriente en Bolivie, le jeudi 21 octobre.
    «Café équitable : un modèle pour vivre bien ?»
    Coopératives, entrepreneurs, associations, industriels… Du Nord au Sud, des acteurs se mobilisent pour valoriser le travail des Hommes et leur permettre d’accéder à une économie plus juste. En Bolivie, le concept du « Vivre bien » est désormais inscrit dans la constitution de ce pays. Mais qu’en est-il tout au long de la filière ? Voyage au cœur du café équitable pour tenter de répondre à ces questions avec la présence exceptionnelle de Luzmila Carpio Sangüeza, ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France et de Nelson Tovar Veizaga, de la coopérative Villa Oriente en Bolivie, représentant de la BIB, Bernadas Innovaciones Bolivia.
    La société Lobodis, le CAT de Bain-de-Bretagne et l’association Internotes vous invitent à participer à :
    LA TABLE-RONDE Café équitable: un modèle pour vivre bien ?
    De 14 h à 15 h 30, à l’Espace Ouest-France
    38, rue du Pré-Botté à Rennes

    LA CONFERENCE-DEBAT
    à 17 h, Espace Anne de Bretagne
    15, rue Martenot à Rennes
    Avec la participation de :
    •Luzmila Carpio Sangüeza, ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France
    •Nelson Tovar Veizaga, partenaire de Lobodis, coopérative Villa Oriente en Bolivie
    •Marie-Pierre Rouger, Vice-présidente du Conseil régional de Bretagne,
    •Jean-Yves Praud, Délégué à l’économie sociale et solidaire au Conseil général d’Ille-et-Vilaine
    •Yves Thébault, directeur du CAT de Bain-de-Bretagne,
    •Guy Durand, agroéconomiste à l’Agrocampus de Rennes,
    •Marcel Launay, président de Max Havelaar 35,
    •Franck Delalande, directeur de la société Lobodis.

    LA SOIREE BOLIVIENNE (uniquement sur réservation)
    à partir de 19 h 30 au CAT de Bain-de-Bretagne
    avec visite de l’atelier de torréfaction
    repas et musique avec l’ensemble bolivien Llapaku (participation aux frais : 15 €).
    Réservations auprès de Bernard Bruel – 06 08 05 34 35 [email protected]

Laisser un commentaire